alimentation et SOPK

Alimentation et SOPk

L’idée est de retrouver une cuisine qui soit sympa, et non un régime SOPK…  Pauvre en glucide oui ! Mais pas dans la restriction… On fait de la place pour tout, et on ne se dit pas qu’on ne peut plus rien manger. Ok?

On s’autorise la notion de plaisir dans l’assiette sans aller vers la Junk Food non plus. Mais on a le droit de se concocter des bons plats maison. Mais avec des aliments de qualité.

 

Premièrement on mange pour se faire du bien et non pas pour maigrir. 

Certes l’arrêt du sucre est primordial dans le SOPK, On va augmenter sa consommation de bon gras dans son assiette.

La satiété elle passe par le gras, bien plus que la consommation d’un gros plat de pate ou de féculent.

Parmi les trois groupes alimentaires ce sont Les lipides (les gras) qui impactent le moins la glycémie. Là où la glycémie restera la plus stable.

Les œufs

Pleins de choline (élément essentielle pour une bonne qualité ovocytaire).

A décliner sous toutes ses formes. Leur réputation est beaucoup trop Sali par rapport  a la qualité de cet aliment (cholestérol, maladies cardio vasculaire etc…) Ce sont les glucides qui causent la prise de poids et non le gras.

Les poissons gras

Les petits poissons : les sardines, le hareng, les anchois qui vont apporter des omégas 3

Les gros : comme le saumon, la truite le thon (discussion autour des métaux lourds étant donné qu’ils sont les derniers dans la chaine alimentaire)

Bonnes huiles

Colza, lin, noisette, si possible en bio. Bonne source d’Omega 3 associé à l’huile d’olive pour balancer oméga 3 – 6(Une bonne cuillère a soupe) Pour qu’une salade soit bien rassasiante il faut qu’il y est assez de gras, donc faites-vous plaisir.

Oléagineux

Olives, noix, noisettes, amandes, nix de cajou, noix de brésil

Avocats

Viandes

On ne banni pas les morceaux trop gras

La protéine maigre a une réponse insulinique plus grande que la protéine grasse.

Exemple : si vous mangez du blanc de poulet en pensant que cest une viande maigre et que finalement cela ne vous fait pas grossir, et bien votre corps a besoin de plus d’insuline pour transformer votre blanc de poulet  que si vous aviez manger une partie plus pres des os, donc avec plus de gras.

Produits laitier

Attention a la tolérance avec le lactose.  Priorisé le lait entier. (Aller vers le gras et on évite les produits allégés)

D’autres choses à mettre en place au dela des bons gras

Les fruits de mer 

Apport en iode, très rassasiant avec de la mayonnaise sans problème.

Les vinaigres

En particulier le vinaigre de cidre qui a impact positif sur la glycémie

Aide à l’absorption des glucides

Les légumes

Principalement les légumes verts, les fibres sont très intéressantes avec une réponse glycémique faible contrairement aux légumes qui contiennent de l’amidon : légumes racines (pomme de terre, patate douce, butternut, petit marron etc..).

Légumineuses :

Haricots, fèves, lentilles, pois chiches

Céréales

Quinoa pour remplacer les pates ou riz dans pas mal de recettes (ne pas les éliminer mais en moins grande quantité)

Bouillon de légumes

Avec les os des viandes, les épluchures des légumes, vinaigre de cidre, plantes aromatiques… (cuire 3h minimum) Peut mettre l’organisme au repos après un repas de fête. C’est un bon anti-inflammatoire. Intéressante à introduire

Aliments plaisir : chocolat noire, oléagineux, fruits (pas une grosse consommation a cause du fructose).

 

Il est important de retrouver une cuisine plaisir et non régime SOPK.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.